Un rappel à l’ordre. La police a arrêté récemment à Fès la mère d’une élève et deux de ses proches pour violence, samedi dernier, à l’encontre de la proviseur d’un lycée dans son bureau ayant entraîné « des blessures au visage et des traumatismes à la tête » de cette dernière.

Selon le site arabophone alyaoum24, les trois mises en cause ont été déférés, mercredi dernier en état d’arrestation, devant le procureur du roi à Fès après une plainte déposée par la proviseure qui a présenté un certificat médical attestant de la gravité de ses blessures.

Poursuivies pour « humiliation d’un fonctionnaire public dans l’exercice de ses fonctions » et de « violence intentionnelle » à son encontre, les trois prévenues ont été placées en détention par le procureur du roi et ce dans l’attente de leur présentation, mardi prochain, devant le tribunal de première instance de Fès.

Selon les PV de la police, cités par alyaoum24, la mère de l’élève s’était rendue au bureau de la proviseur pour demander un certificat de départ de sa fille du lycée, demande que la directrice a refusé de satisfaire en exigeant la présence du père de l’élève, ce dernier étant le tuteur déclaré dans les documents du dossier de la lycéenne.

Devant ce refus, la mère a expliqué que le père était en voyage et ne pouvait se présenter à l’établissement avant qu’elle ne perde son sang froid et rouent de coups la proviseure avec l’aide de ses deux proches.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.