Une école de police, dotée de tous les équipements modernes pour assurer une meilleure formation dans les métiers de la police conformément à la politique menée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), a été inaugurée mardi à Laâyoune.

Cette école, qui va accueillir 400 gardiens de la paix stagiaires, des deux sexes et originaires des différentes régions du Royaume, vise à former des policiers à même de mener à bien leurs missions de maintien de l’ordre et de la préservation de la sécurité des personnes des biens, à travers un cursus basé sur la formation théorique et pratique.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de l’école, le commissaire Aoudal Boughaba a indiqué que cette école, qui siège dans les provinces du sud du Royaume, vise à promouvoir et à perfectionner les ressources humaines de la DGSN pour leur permettre d’accomplir leur devoir dans les meilleures conditions.

Il a ajouté que cette école de police dispose d’une unité pédagogique qui dispense une formation théorique et pratique dans les différents métiers de la police, dont la sécurité publique, les renseignements généraux et la police judiciaire.

Concernant la formation opérationnelle, le directeur de l’école a fait savoir qu’elle porte sur des cours d’éducation physique, les règles de maintien de l’ordre public et tous les métiers de la police, précisant que cette école commencera à recevoir ses stagiaires, le 17 septembre.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, du préfet de police de Laâyoune, Hassan Abou Dahab, et du président du conseil communal de Laâyoune, Moulay Hamdi Ouled Errachid.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.