Irresponsabilité et manque de civisme. C’était lundi 9 septembre, quand deux autobus, assurant régulièrement le transport des passagers entre Bab Chellah à Rabat et Bouknadel dans la périphérique de Salé, ont été saccagés avec des jets de pierres. L’incident a eu lieu au niveau de la route côtière qui traverse le quartier populaire Sidi Moussa.

En ce qui concerne les circonstances de l’incident, le site arabophone Hespress a indiqué qu’un groupe d’enfants célébrant la soi-disant « cha’ala » (feux de camp) à l’occasion de l’Achoura et lorsque les bus passaient sur la route côtière, plusieurs mineurs ont jeté des pierres causant du coup de nombreux dégâts matériels.

On se demande où étaient les parents de ces gamins?

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.