Face à face inédit dans le monde Arabe. A près d’une semaine des élections présidentielles en Tunisie, 8 des 26 candidats à ce scrutin ont exposé, samedi, leurs projets lors du premier débat télévisé, une première dans le monde arabe.

Pendant deux heures et demie, debout derrière leurs pupitres, les candidats ont répondu à des questions tirées au sort et posées par deux journalistes modérateurs.

Sécurité, diplomatie, libertés publiques, questions économiques et sociales… L’éventail était large et chacun disposait de 90 secondes pour répondre, temps de parole impitoyablement ponctué par des bips lorsqu’ils menaçaient de déborder, a rapporté la chaîne de télévision française France 24.

A l’origine, les postulants devaient être neuf à ce débat, mais le candidat et homme d’affaires controversé Nabil Karoui était absent à cause de son emprisonnement pour blanchiment d’argent. Il s’est cependant invité dans le débat en tweetant pendant la soirée.

Le débat, qui a été présenté par les organisateurs comme « l’événement » de la campagne électorale et comme un « tournant » dans la vie politique de la Tunisie, a été retransmis sur onze chaînes de télévision et une vingtaine de radio, suscitant, selon la même source, « un fort intérêt ».

Selon la même source, de nombreux Tunisiens s’étaient ainsi donné rendez-vous dans des cafés de la capitale pour regarder l’émission. Dans un de ces cafés, dont les chaises débordaient sur la rue, plusieurs dizaines de spectateurs – en majorité des jeunes – ont regardé jusqu’à la fin, sans décrocher, cet exercice politique.

La programmation de ce débat a mobilisé depuis des semaines les médias audiovisuels publics et privés, ainsi qu’une ONG spécialisée dans le débat politique. Intitulée « La route vers Carthage. La Tunisie fait son choix », l’émission était aussi retransmise sur des chaînes de télévision irakienne, libyenne et algérienne.

Dimanche 8 septembre et lundi 9 septembre au soir, les 17 candidats tunisiens restants, divisés en deux groupes, débattront à leur tour devant les caméras.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.