Fini le laxisme. Les services de la police ont lancé à Casablanca une grande opération visant à mettre fin au trafic et à la vente illégale, à l’approche de la célébration de l’Achoura, des pétards et autres feux d’artifice représentant un danger pour les citoyens et surtout les enfants.

Ces opérations, menées par la police depuis lundi dernier, ont conduit à l’arrestation de 11 personnes et à la saisie de 27.000 pétards et feux d’artifice, a rapporté le site arabophone alyaoum24, précisant que, depuis le 1er septembre, 9 individus ont été arrêtés dans le quartier d’Aïn Chock dont un mineur de 17 ans, soupçonnés d’être impliqués dans des affaires de détention et de vente de pétards, de drogue et détention d’armes blanches.

La même source a ajouté que les perquisitions ont permis de saisir 15.595 pétards et feux d’artifice en plus de sommes d’argent et de trois armes blanches.

Pour leur part, les policiers de la zone de Sidi Bernoussi ont arrêté jeudi un individu soupçonné d’être impliqué dans la vente de pétards dont 9.405 ont été trouvés à son domicile en plus d’une arme blanche.

De leur côté, les policiers de la zone d’Anfa ont procédé jeudi à l’arrestation d’un homme de 28 ans en possession de 2.000 pétards destinés à la vente pendant la célébration de l’Achoura.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.