La tension dans l’air. Les assises du 8ème Congrès national de la jeunesse du Parti du progrès et du socialisme (PPS) se sont ouvertes vendredi à Bouznika sur fond de tension entre le courant du secrétaire général du parti, Nabil Benabdellah, et celui du candidat à la direction de cette organisation.

Selon le site arabophone Hespress, un grand différend oppose Nabil Benabdellah, qui soutient la candidature de Rachid Boukhanfar au secrétariat général de l’organisation de la jeunesse aux côtés de deux autres candidats contre un troisième, Younis Sarraj, lequel bénéficie du soutien de la base pour succéder à Jamal Benchekroun à la tête de la Jeunesse socialiste.

La même source a ajouté que le candidat, qui est soutenu par Nabil Benabdellah, ainsi que le 3ème candidat, Adil Jouahri, ne sont pas habilités en vertu du règlement intérieur à déposer leurs candidatures au poste de secrétaire général de la Jeunesse socialiste.

+ Colère contre « les ingérences »…+

Le règlement intérieur de l’organisation de la jeunesse socialiste exige, selon les sources de Hespress, la tenue de conférences régionales avec la participation d’au moins trois sections locales ce qui n’a pas été le cas pour Rachid Boukhanfar de la région d’Agadir et Rachid Jouahri de la région de Settat.

« Les camarades de la jeunesse socialiste sont en colère à cause de l’intervention de Nabil Benabdellah en faveur de ses candidats. Au moment où il prétend combattre les ingérences, nous constatons que lui il fait la même chose au sein de la Jeunesse et tente d’imposer certains noms qui ne sont pas habilités et qui sont loins des bases à travers le royaume », a indiqué une source à Hespress.

Il est à noter que le huitième Congrès national de la jeunesse socialiste devait se tenir il y a quelques semaines mais avait été reporté à cause des retards notamment dans la tenue des assemblées générales de certaines sections locales et des travaux des commissions thématiques.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.