Argent et savoir sont-ils compatibles ? Un constat froid: les universités américaine comptent le plus grand nombre de riches parmi leurs anciens lauréats, selon un classement établi par le site canadien « The visual capitalist ».

Dans le top 25 de ce classement, la quasi totalité (80%) de ces universités sont américaines, elles occupent, notamment, les 14 premières places.  

L’université de Harvard occupe la première place avec 13.600 de ses lauréats totalisant une richesse estimée à 4,7 billions de dollars, soit 349 millions dollars chacun, suivie des universités de Stanford (5600 lauréats avec 2,9 billions, soit 519 millions de dollars chacun), de Penn (5600 lauréats avec 1,7 billions, soit 382 millions de dollars chacun), puis de celles de Columbia 4ème, Princeton (5ème), du Massachusetts Institut of Technology (6ème), de Berkley (7ème), de Yale (8ème), de New York (9ème), de Chicago (10ème), de Michigan (11ème), de Southern California (12ème), d’Austin (13ème), et de Cornell (14ème).

+ Une université asiatique dans le lot+

Les universités américaines de Northwestern, d’UCLA, d’ INSEAD, de Miami, de Boston, de Virginia, et de Notre Dame occupent, quant à elles, respectivement les 16ème, 17ème, 18ème, 21ème, 22ème, 23ème et 24ème.

Pour ce qui est des universités britanniques, Cambridge occupe la 15ème position, Oxford la 19ème, London School of economics la 20ème alors que la 25ème position revient à la seule université asiatique dans ce classement, à savoir « The National University » de Singapore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.