Un vrai massacre. Suite à la controverse déclenchée par une vidéo montrant des touristes originaires des pays du Golfe exhibant des centaines d’oiseaux comme butin de leur partie de chasse dans les environs de Marrakech, les autorités locales ont ouvert, depuis vendredi dernier, une enquête sur ce que des défenseurs de l’écologie ont qualifié de « massacre environnemental ».

Une commission, composée de représentants des autorités locales et de la direction régionale des eaux et forêts, a ainsi été dépêchée, selon le site arabophone alyaoum24, sur les lieux où a été commis le carnage en question, une zone protégée privée près de Marrakech.

Parallèlement à cette enquête, le procureur compétent a ordonné à la direction régionale de la gendarmerie royale d’ouvrir une enquête judiciaire préliminaire au cours de laquelle devra être entendu le représentant légal de l’agence touristique organisatrice de la partie de chasse.

Selon une source officielle de la wilaya, la partie de chasse a été organisée par une société privée « Chasse Samir » dans l’une des zones protégées privées de la région de Zamrane dans la province de Kelaat Sraghna au profit d’un groupe de 25 touristes koweïtiens et a duré quatre jours.

+ Déclaration mensongère…+

La même source a souligné que la société en question a obtenu une autorisation de la wilaya pour l’organisation de parties de chasse pendant les mois de juillet et d’août, à condition que le nombre des tourterelles chassées ne dépasse pas les 50, ajoutant que la région a enregistré, durant la période allant de juillet au 15 août, l’arrivée de 84 touristes des pays du Golfe, dont 69 du Koweït .

La même source a ajouté que les responsables de la société privée ont déclaré que le nombre d’oiseaux qui avaient été tirés au cours de deux jours ne dépassait pas les 735 oiseaux, ce qui est contraire à la déclaration d’un des touristes du Golfe, qui a avancé dans la vidéo le nombre de 1490 oiseaux lors de la seule séance de la matinée.

Selon des sources bien informées, la société en question organise des voyages de tourisme de chasse au prix de 24 000 dirhams pour chaque touriste, ce prix comprend l’accueil à l’aéroport Menara de Marrakech, l’hébergement dans des villas haut-standing, l’obtention de permis de chasse et la fourniture de fusils et de 250 cartouches par touriste. Au cours des 6 jours que dure le voyage, 4 sont consacrés à la chasse dans des réserves des provinces de Rhamna, Sraghna et Haouz.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.