C’est officiel. Les autorités judiciaires algériennes ont décidé d’expulser l’ancien journaliste et activiste marocain Ahmed Reda Benchemsi, membre de l’ONG américaine Human Rights Watch, et ce, dix jours après son interpellation par la police à Alger.

Selon le site algérien Le360, Benchemsi a été intercepté lors de la manifestation populaire du 25ème vendredi et c’est le procureur de la République du tribunal de Sidi M’Hamed qui a pris la décision de son expulsion.

La raison invoquée par les autorités d’Alger: « Benchemsi est entré en Algérie sans aucune autorisation officielle lui permettant d’agir en tant que représentant de HRW… et les résultats de l’enquête indiquent que sa présence en Algérie est dans le cadre d’une agenda étrangère visant à infiltrer le Hirak », affirme Le360.

Selon la chaîne de télévision algérienne «Ennahar-TV», qui a rapporté la décision rendue dimanche18 août, par le tribunal Sidi M’Hamed, Benchemssi serait «entré en Algérie sans aucune autorisation officielle lui permettant d’agir en tant que responsable de l’organisation américaine».

Human Rights Watch n’a pas encore régi à cette expulsion.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.