Les pauvres vont malheureusement attendre Godot… La charge de la subvention totale accordée par l’État au gaz butane et au sucre au cours du premier semestre de cette année s’est élevée à plus de 7 milliards de dirhams, selon les dernières statistiques publiées par la Caisse de compensation.

Concernant la subvention relative au gaz butane, elle s’est élevée au premier semestre de l’année en cours à 5,264 milliards de dirhams, contre 5,645 milliards comparée à la même période de l’année 2018, soit une diminution de 7%, une diminution due, selon la même source, à la baisse de 3% du prix du gaz butane, qui s’est établi à 374 dollars la tonne.

La subvention unitaire par bonbonne a ainsi enregistré pour les mois de janvier à août de l’année 2019 une moyenne de 46,50 DH/bouteille de 12kg et 12,23 DH/bouteille de 3kg contre respectivement 56,63 DH/bouteille de 12kg et 14,76 DH/bouteille de 3kg pour la même période en 2018.

Quant au sucre, la Caisse indique que la charge de compensation durant le premier semestre 2019 s’est élevée à 1,746 milliard de dirhams, contre 1,737 milliard au cours de la même période en 2018, soit une légère hausse de 0,5%, ajoutant que la subvention forfaitaire de sucre par kilogramme s’est figée au niveau de 2,8 DH/KG.

+ Le prix réel d’une bonbonne de gaz butane est d’environ 100 DH +

De son côté, le site arabophone Hespress, le gouvernement a l’intention de lancer une réforme progressive de la caisse de compensation parallèlement à la mise en oeuvre de mécanismes de ciblage et d’aide sociale à travers la généralisation progressive du registre social unique, qui sera lancé à titre expérimental l’année prochaine.

Le registre social unique est un système d’information national qui servira de répertorier les familles éligibles aux programmes d’aide sociale à travers des critères précis et objectifs.

La mise en place de ce registre devra se traduire par une aide directe aux familles nécessiteuses plutôt que de subventionner les prix du butane et du sucre par le biais de la caisse de compensation, sachant que le prix réel d’une bonbonne de gaz butane est d’environ 100 dirhams et celui du sucre environ deux dirhams de plus le kilogramme.

Pour rappel, la caisse de compensation ne subventionne plus les prix du carburant sous le gouvernement précédent.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.