Le Maroc est devenu une cible privilégiée des narco-trafiquants, semble-t-il. Et pour cause, les ballots de cocaïne rejetés par la mer et découverts, dimanche, sur une plage de Sidi Rahal au sud de Casablanca étaient connectés au GPS et d’une valeur de 200 milliards de centimes.

Selon alyaoum24, c’est l’un des habitants de cette zone qui a découvert la « cocaïne » à la plage El Houaoura et a alerté les services de la gendarmerie après s’être assuré de la nature du contenu des ballots.

La même source a ajouté que les ballots étaient connectés au dispositif « GPS » et qu’ils avaient échoués près de « Lamrissa », dimanche vers 11 heures du matin, avant que les vagues ne les jettent sur la plage.

La valeur totale de la cocaïne, répartie en plus de 30 ballots, dépasse les 200 milliards de centimes, précise encore le site rappelant la découverte dans la même zone, il y a une vingtaine d’années, de plusieurs dizaines de colis de cocaïne dont une partie a été récupérée par des habitants de la région.

En 2018, le Maroc a saisi 1,650 tonne de cocaïne, 1 346 180 comprimés d’hallucinogènes et d’ecstasy, soit une augmentation de près de 43% par rapport à 2017, alors que les saisies de chira se sont élevées à 52,693 tonnes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.