Selon le site algérien d’information TSA, Ahmed Benchemsi, directeur de la communication pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient au sein de l’ONG américaine, Human Rights Watch, a été relâché après son interpellation par les services de sécurité à Alger, a-t-on appris ce samedi.

Le responsable de Human Rights Watch a été arrêté, vendredi 9 août, en marge du 25e vendredi de la colère populaire et conduit dans un commissariat de police pendant plusieurs heures. Benchemsi a par la suite été relâché dans la nuit, aux environs de minuit, précise tsa-algerie.com.

Toutefois, Benchemsi n’a pas encore quitté l’Algérie et devrait comparaître devant un tribunal d’Alger après la fête d’Aïd Al Adha, selon des sources concordantes.

On ne connaît pas encore les raisons de son interpellation et si sa visite à Alger, par les temps qui courent, est professionnelle ou privée?

تضامني المطلق مع الصديق Ahmed Benchemsi اثر اعتقاله أمس بالعاصمة الجزائرية. Le directeur de la communication pour le…

Publiée par Samad Ait Aicha sur Samedi 10 août 2019

De nationalité marocaine et porteur d’un passeport américain, Benchemsi a été intercepté durant la marche de protestation populaire et politique de vendredi, dans la capitale algérienne, avant d’être interpellé par des policiers, avait rapporté le journal El Watan.

L’ONG HRW dont le bureau central se trouve à New York n’a pas encore communiqué à ce sujet, affirme-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.