Une histoire invraisemblable! Une femme de nationalité marocaine aurait abandonné, la semaine dernière, sa fille de 6 ans et son fils de dix ans, près du siège de la police de Melilla, a rapporté El País.
Après avoir trouvé les enfants, les agents d’autorité les ont conduits à un centre pour mineurs de la ville, dans lequel ils ont été intégrés.
La mère, âgée de 39 ans, a été finalement arrêtée le 2 août, après être venue rendre visite à sa progéniture au même centre.
Interrogée par la police, elle explique son geste désespéré en affirmant n’avoir pas les moyens de subvenir à leurs besoins, a indiqué le quotidien espagnol.
+ Un phénomène assez courant +
Un phénomène « assez courant », selon les autorités espagnoles. Depuis le mois de janvier, 108 mineurs sont entrés à Melilla avec leurs parents ou tuteurs depuis le Maroc, puis ont été ensuite abandonnés, rapporte la même source. Pas moins de 97 de ces enfants proviennent de la province voisine de Nador, comme de la ville de Beni Ensar ou Farkhana.

Il est difficile de repérer les tentatives « d’entrée » et « d’abandon » des enfants, explique un porte-parole de la police.

« Ce sont des pères ou des mères d’enfants marocains qui se rendent en famille à Melilla avec leurs papiers en règle. Puis ensuite les abandonnent, obligeant ainsi l’administration de la ville à accueillir ces mineurs »

Souvent, ces parents décident de les amener à Melilla à cause de « la situation précaire au Maroc », indique la même source.

Rappelons que la ville de Melilla, compte une population de 86 000 habitants, et accueille actuellement 861 mineurs étrangers non accompagnés, loin derrière la Catalogne et l’Andalousie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.