Suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’images choquantes montrant un homme, enchaîné au cou et traîné par des éléments des forces auxiliaires dans un quartier au sud de Safi, le ministère de l’intérieur a entrepris des mutations disciplinaires à l’encontre des agents impliqués dans cette affaire, selon le site arabophone alyaoum24.

La même source a précisé que le ministère de l’intérieur a décidé de muter les caïds du 9ème arrondissement, d’Anas, de Khat Azgan, et de la zone de Kawki dans les environs de la ville de Safi respectivement vers les villes de Khémisset, de Tanger, de Laâyoune et de Sefrou.

Ces mesures disciplinaires interviennent après la controverse provoquée par les images montrant des éléments des force auxiliaires tirant un homme, qui serait un vendeur ambulant, avec une chaîne autour du cou.

La même source rappelle, par ailleurs, que le procureur du roi auprès du tribunal de première instance de Safi avait poursuivi le vendeur en question et un de ses amis avant d’ordonner son incarcération, sur la base d’une vidéo diffusée par un site local montrant une dispute entre des vendeurs et le caïd de l’annexe administrative du 9ème arrondissement du quartier « Alcourse ».

Selon les autorités provinciales de Safi, le vendeur ambulant s’était lui même enchaîné en signe de protestation.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.