« Tout système voué à lui-même, évolue de l’ordre vers le désordre », disent les physiciens. Et pour cause, la gare ferroviaire de Tanger a connu, mercredi, un encombrement sans précédent avec une très longue file de dizaines de voyageurs attendant leur tour pour obtenir leurs tickets de voyage, et ce, en plein saison estivale.

Par ailleurs, ne parlons pas de l’horloge à l’entrée de la gare et qui est en panne depuis belle lurette comme l’illustre cette photo d’article19.ma. Idem pour la luxueuse gare de Rabat – Agdal où les responsables de l’ONCF, au lieu de réparer l’horloge, ont préféré arracher les aiguilles tout simplement. « En les mettant aux oubliettes, ô combien de problèmes ont été réglés d’eux-mêmes », disent les fervents défenseurs du laisser-aller.

+ 4 guichets seulement sur 8 étaient opérationnels +

A noter que des témoins oculaires ont indiqué au site arabophone alyaoum24 que la gare a été « le théâtre d’une confusion chaotique » à cause  d’une mauvaise organisation et l’absence fréquente des guichetiers, en ce sens que 4 guichets seulement sur 8 étaient opérationnels.

Ils ont ajouté qu’en plus ces guichets étaient chargés de vendre aussi bien les tickets du TGV que ceux des trains ordinaires, ce qui a ajouté au chaos qu’a connu la gare.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour.
    Avec tout le respect que je vous dois, il y a des choses plus importantes à regler que ces futilités dont vous parlez…
    Au lieu de voir qu une horloge ne fonctionne pas, parlez plutot des nouvelles magnifiques gares construites a 100% par des marocains, parlez de l evenement organisé par l oncf FESTIGARES qui a été une reussite. La critique ne doit pas etre que negative, sauf si vos articles sont sciemment orientés…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.