Enfin! Le département américain de l’Agriculture a donné son feu vert pour l’importation des fruits rouges en provenance du Maroc après des examens effectués sur ces produits par l’Agence américaine de contrôle sanitaire (APHIS).

Toutefois, selon le site arabophone Hespress, l’Office marocain de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) est appelé à élaborer un plan de travail à soumettre à l’APHIS pour approbation dans lequel il expose les mesures prises pour se conformer aux exigences phytosanitaires américaines.

Le département américain de l’Agriculture a fixé un certain nombre de conditions pour l’importation de ces produits en provenance du Maroc, la première étant qu’ils doivent être plantés dans des lieux approuvés par l’ONSSA. De même pour les framboises, elles doivent être contrôlées au cours de leur phase de croissance afin de détecter les éventuelles signes du virus Monilinia fructigena au plus tard 30 jours avant la récolte.

Au cas où l’ONSSA découvre une maladie fongique dans les zones de la culture de ces fruits destinés à l’exportation, l’agence américaine doit en être informée pour en interdire l’importation qui pourrait reprendre la saison suivante après une action commune visant l’éradication de la maladie.

+ Un strict respect des normes phytosanitaires +

Le département américain de l’Agriculture pose également comme préalable que les fruits destinés aux Etats Unis soient conditionnés dans des centres agréés par l’ONSSA et accompagnés pour chaque lot d’un certificat de sécurité phytosanitaire délivré par l’Office marocain attestant le respect des normes exigées et de l’absence du virus Monilinia fructigena.

Il est à noter que les exportations des fruits rouges du Maroc ont considérablement augmenté ces dernières années, passant de 662.332 tonnes au cours de la campagne 2010-11 à 115.442 tonnes en 2017-18.

Plus de 40 pays de différents continents importent des fruits rouges marocains, dont près de 90% ont été exportés durant la saison 2017-18 vers les marchés européens, 5% vers l’Asie, 1,5% vers les États du Golfe, 4,5% vers les pays de l’Amérique du nord, d’Afrique et d’Amérique du Sud, ainsi qu’aux pays d’Europe centrale et orientale et de l’Océanie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.