Une controverse qui inquiète l’Égypte. La question du transfert du siège de la Confédération africaine de football (CAF) de l’Egypte vers un autre pays a refait surface après que le président de cette instance, Ahmed Ahmed, ait soulevé cette question, jeudi au Caire, en marge du congrès de la confédération.

Selon la presse égyptienne, Ahmed Ahmed a informé le président de la FIFA, Gianni Infantino, qui était présent à la réunion, des problèmes rencontrés par les employés de la CAF en Egypte, indiquant qu’il pourrait transférer le siège de la confédération du Caire vers une autre capitale au cas où les autorités égyptiennes ne remplaceront pas leurs visas de visiteurs par ceux de résidents afin de leur garantir tous leurs droits.

 » Si l’Egypte ne nous accorde pas un accord de siège, tout ce que j’ai dit restera lettres mortes », a affirmé le président de la CAF en s’adressant aux responsables des fédérations africaines de football, selon le quotidien égyptien « Masraoui » cité par le site arabophone alyaoum24, soulignant que « la situation est très compliquée, car beaucoup d’employés (de la CAF), qui viennent de tous les pays, ne disposent pas de visa de travail mais de tourisme. »

Et d’ajouter : « Nous avons reçu de nombreuses promesses mais qui n’ont pas été tenues, à ce jour. La CAF est en retard par rapport à de nombreuses confédérations et nous risquons de connaître des problèmes parce que nous n’avons pas un accord de siège ».

+ Marrakech serait parmi les candidats…+

De son côté, le président du comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations, l’égyptien Hani Abou Rida, a déclaré au journal Al Wafd qu’il plaide pour un accord de siège qui offrirait des avantages aux employés de la CAF.

Cependant, il y a de « nouvelles demandes de la confédération africaine pour que ses employés jouissent de l’immunité diplomatique » et pour que son siège soit considéré comme une ambassade, a souligné Abou Rida qui a précisé qu’un tel accord nécessite l’approbation du parlement égyptien assurant qu’il oeuvre à doter la CAF d’un tel statut en Egypte.

Selon alyaoum24, la ville de Marrakech est un candidat sérieux pour accueillir le siège de la CAF au cas où sera prise la décision de son transfert du Caire.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.