Pas de vacances pour Benatiq. La 11ème édition de l’université d’été, organisée par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des Affaires de la Migration en partenariat avec le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’université Abdelmalek Essaâdi, a débuté lundi à Tétouan avec la participation de plus de 120 jeunes MRE.

Intervenant à cette occasion, le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, a souligné que la réussite de cet événement exceptionnel qui souffle cette année sa 11è bougie a permis de mener une réflexion sur sa généralisation à l’ensemble des universités marocaines afin d’élargir la base des participants et porter le nombre des bénéficiaires à plus de 520.

Mettant l’accent sur l’intérêt accordé aux jeunes marocains résidant à l’étranger qui ont tracé la voie de l’excellence et du succès, le ministre a relevé que les résultats réalisés dans de nombreux pays prouvent que ces jeunes ont réussi leur parcours scolaire et de formation et ont accédé à des postes de responsabilité, dans les domaines public ou privé, devenant ainsi un canal de communication entre leur pays d’origine et les pays d’accueil.

Pour ce qui est des objectifs des universités d’été, M. Benatiq a affirmé qu’elles tendent à renforcer les liens de contact permanent entre ces jeunes et leur mère-patrie, surtout qu’ils en sont une partie essentielle et une composante importante, outre le fait que ces universités constituent une étape pour la défense des intérêts des Marocains du monde et de leurs droits.

E d’ajouter qu’il s’agit aussi d’une occasion à même de renforcer l’immunisation identitaire et d’inciter les MRE à adhérer au projet sociétal mené par le Roi Mohammed VI pour hisser le Maroc au rang des grands pays.

M. Benatiq a poursuivi que les universités d’été tiendront de même à informer ces jeunes des mutations qu’a connues le Royaume, au niveau des infrastructures et de projets économique et de développement, notant dans ce sens que des visites d’exploration seront organisées à des projets structurants, tels que le port de Tanger Med, le Train à grande vitesse (TGV) et les grandes unités industrielles.

Le ministre a, par ailleurs, rappelé que son département a procédé en partenariat avec des troupes théâtrales à l’organisation de plus de 300 tournées théâtrales à travers le monde, dont 60 pièces de théâtre en langue amazighe, affirmant qu’il s’agissait d’un défi relevé par le ministère pour conforter l’immunisation culturelle des Marocains du monde.

S’agissant de l’immunisation religieuse, M. Benatiq a mis en exergue les efforts de diffusion du modèle religieux marocain fondé sur la modération et le juste milieu.

Pour conclure, le ministre a mis en avant l’impératif de la participation des MRE au projet sociétal du Maroc de demain, particulièrement les jeunes des 2è et 3è génération qui sont attachés à leur pays d’origine.

+ Le modèle marocain de tolérance et de dialogue inter-religieux …+

Pour sa part, le secrétaire général de de la Rabita Mohammadia des Oulémas, Ahmed Abbadi a fait remarquer que cette université d’été vise principalement à partager avec les jeunes Marocains résidant à l’étranger le patrimoine civilisationnel et culturel profondément enraciné dans l’histoire, ainsi que leurs droits identitaires.

Le président de l’université Abdelmalek Essaâdi, Mohamed Rami, a indiqué, quant à lui, que la participation de l’université à cette activité culturelle dédiée aux 2è et 3è générations des Marocains du monde, et ce depuis sa première édition, constitue une opportunité pour rencontrer et connaitre de près de jeunes talents résidant à l’étranger, comme il se veut aussi une contribution de l’université visant à accompagner les générations montantes des MRE dans la préservation de leur identité marocaine.

De son côté, le président de la commission de la formation au sein du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mellahi, a insisté sur l’impact positif de cette université d’été sur la parcours des participantes et des participants, et sa contribution à consacrer les fondements et les valeurs authentiques de la société marocaine et à renforcer le sentiment d’appartenance à cette nation, rappelant le soutien apporté par le Conseil à cette université eu égard à ses objectifs et à son apport.

Le programme de cette 11è édition, qui se poursuivra jusqu’au 23 juillet courant, sera ponctué par une séries conférences traitant de thématiques en lien avec le modèle marocain de tolérance et de dialogue inter-religieux, l’intégrité territoriale du Royaume, et les grands chantiers structurants du pays en général et de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima en particulier.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.