Le criminel est bel et bien sous les verrous à la prison d’Al Arjat. Et en attendant le dernier mot de la justice dans cette affaire de « crime passionnel », la mère de la jeune femme violée et sauvagement torturée vient de révéler les détails de l’agression qui a coûté la vie à sa fille et secoué les Marocains après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo concernant cette triste histoire.

Dans une déclaration au site arabophone à alyaoum24, la mère a confirmé que sa fille a été violée dans un endroit fermé au quartier du Mellah de Rabat avant de s’enfuir nue vers le boulevard Casablanca où son bourreau, qui l’a pourchassée, a achevé son crime.

Elle a ajouté que sa fille a reçu de multiples coups de tournevis que lui a asséné le violeur, 56 ans, à différents endroits de son corps ainsi qu’à sa tête.

LIRE AUSSI : AFFAIRE DE VIOL AU MELLAH DE RABAT – 8 INDIVIDUS ARRÊTÉS POUR NON DÉNONCIATION D’UN CRIME ET NON ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER

La mère a expliqué que l’agresseur poursuivait la jeune femme jusqu’à chez elle pour la forcer à l’accompagner et à avoir des relations sexuelles avec lui en proférant des menaces à son encontre et à l’encontre de sa mère. Elle a ajouté que par peur elle était incapable de le dénoncer.

Lundi soir, une vidéo choquante et horrifiante a été diffusée sur les réseaux sociaux montrant des scènes du viol et de tortures sur une jeune femme à Rabat, en présence de quelques individus dont certains filmaient l’horrible scène.

+ Le vidéo de deux minutes, qui a horrifié et choqué les internautes +

Dans cette vidéo, la jeune femme, qui est morte quelques jours après avoir été violée et torturée au tournevis, est apparue allongée sur un matelas, nue, avec des contusions sur le corps, tandis que quelqu’un dit insérer de grandes bouteilles dans ses organes génitaux…

La vidéo de deux minutes, qui a horrifié et choqué les internautes, a été enregistrée par une personne accompagnant le violeur.

On y entend la voix de la victime qui suppliait son bourreau, en lui disant: « Mon frère Abdelouahed s’il te plait … Oh ma mère chérie » et, par instants, elle demandait à celui qui filmait la scène de l’aider, mais ce dernier lui répondait : « Je suis fatigué de lui demander de te laisser tranquille, mais il ne veut pas! »

Selon un communiqué de la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN), l’affaire a été traitée le 8 juin dernier. La victime a été retrouvée gisant dans une rue de la vieille ville de Rabat avant de décéder le 11 juin à la suite de graves complications après le viol.

La même source a indiqué que les investigations menées par la police judiciaire ont permis d’identifier l’auteur de ces actes criminels, de l’arrêter et de le présenter à la justice pour homicide volontaire.

Le communiqué a ajouté que la police judiciaire a également enclenché les recherches pour retrouver l’ensemble des personnes impliquées dans ce crime.

Article19.ma

3 Commentaires

  1. La coopération chinoise à une grande expérience à offrir en terme de notation et de l’exercice de la citoyenneté, du secteur de la Cnss et des soins de nos nationaux et elle est prête à l’offrir au Royaume du Maroc avec générosité.

    Il suffit de le demander.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.