Phénomène nouveau. Deux ressortissantes britanniques ont été débarquées d’un avion de la compagnie Thomas Cook, suite à des propos racistes envers des passagers du vol reliant Dalaman (Turquie) à Londres. Elles ont traité 3 barbus vêtus d’une tenue de prière, de « terroristes » et de « menace pour la sécurité » de l’appareil.

La vidéo, de cet incident qui a eu lieu vendredi, montre une des mises en cause se faire escorter par la police vers la sortie.

Two women thrown off flight for complaining about ‘terrorist’ passengers

Two women thrown off flight for complaining about ‘terrorist’ passengersTwo women were thrown off a Thomas Cook flight from Turkey to Gatwick after they allegedly said three Muslim men in white prayer shawls were “terrorists” and a “threat” to the safety of the plane. Women went to the front of the plane, spoke to the flight attendants and attempted to get the 3 men removed by stating that they are ‘disgusting’.

Publiée par RT sur Lundi 15 juillet 2019

Dans une déclaration au journal populaire +The Mirror », le représentant de la compagnie aérienne a expliqué que « deux passagères du vol MT105, de Dalaman à Londres Gatwick, ont été débarquées par la police suite à un comportement agressif à bord de l’avion».

Et d’ajouter : « La sécurité de nos clients et de l’équipage est toujours notre première priorité et nous refusons ce genre de comportement à bord de notre avion. Nous nous excusons auprès de nos clients pour le retard du vol »

Mario Van Poppel, un vacancier belge présent ce jour là, a partagé les images de l’incident sur twitter.

« Une passagère de notre vol Thomas Cook #MT105 de Dalaman à Gatwick refuse de monter dans l’avion, car trois hommes barbus vêtus d’une robe de prière blanche se trouvent à bord. Tous les passagers se sont unis contre cette folle femme raciste. Il était 02H00 du matin », affirme-t-il.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.