Colère populaire. Des dizaines de personnes se sont rassemblées, lundi soir, devant le bâtiment abandonné près de l’espace Sahrij Swani dans la ville de Meknès où a eu lieu le viol et l’assassinat de l’enfant Réda, qui était âgé de 10 ans.

Ce rassemblement, organisé à l’appel de la Coalition civile pour les droits de l’homme, a été marqué par la présence de membres de la famille de la victime, dont sa mère, qui a demandé dans une intervention l’application de la peine de mort à l’encontre des assassins de son fils pour servir de leçon à tous les monstres humains qui portent atteinte au corps et à la vie d’un enfant.

Lisez aussi : Photos / Vidéo – Reconstitution du meurtre d’un enfant de 10 ans à Meknès au milieu de la protestation et la colère des habitants

Les participants, bougies à la main, ont scandé des slogans condamnant le crime odieux et prié pour le repos de l’âme de la victime.

Dans une déclaration à Hespress, le président de la Coalition civile pour les droits de l’homme, Abderrahman Ben Diab, a imputé l’entière responsabilité à toutes les institutions de l’Etat dans dans la recrudescence des agressions sexuelles sur des enfants en raison de « l’absence d’une véritable vision stratégique qui place les intérêts de l’enfant au centre des préoccupations ».

+ Le droit de l’enfant en question +

Ben Diab a rappelé que malgré la signature par le Maroc de la Convention internationale sur les droits de l’enfant en 1996, de nombreux enfants marocains vivent encore dans la rue et s’adonnent à toutes les drogues, alors que leur lieu naturel est censé être les bancs de l’école.

Il s’est aussi dit étonné que les responsables concernés délaissent certains bâtiments abandonnés qui sont devenus des lieux d’atteintes à la pudeur et des abus envers les enfants et les filles, soulignant la nécessité de renforcer le rôle du ministère public dans la protection des enfants en situation difficile et de lutter contre le phénomène des sans-abris et de la traite des nourrissons et des mineurs par les professionnels de la mendicité.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.