Gad Elmaleh serait bel et bien au creux de la vague. Des histoires de « plagiat » le concernant ont pris cette semaine une nouvelle ampleur. Le magazine français Society a publié une enquête de 11 pages, pour « corroborer » les accusations du Youtubeur CopyComic, qui avait été le premier à accuser le comédien Franco-Marocains d’avoir « volé » plusieurs blagues à ses collègues en France, au USA et au Canada.

Avec un gros titre à la Une: « Gad et le malaise », Society donne la parole à plusieurs humoristes, dont les Québécois Martin Petit, Martin Matte et Mike Ward, qui déplorent tous les agissements de leur collègue.

Selon ce magazine, Martin Petit s’indigne en affirmant être « choqué par la quantité de blagues » que Gad aurait prétendument copiées.

Martin Matte, lui, rappelle une situation où il avait croisé Gad, dans les coulisses d’un spectacle au Palais des sports de Paris, en 2010. Matte avait alors remarqué que plusieurs blagues du comique franco-marocain ressemblaient à celles d’humoristes québécois.

+ Histoire du blond +

Par ailleurs, Society a aussi rencontré l’humoriste marseillais, Kamel Bennafla, qui déclare pour la première fois que Gad lui a volé son célèbre personnage « le blond ».

Bennafla, qui faisait ce personnage à l’époque, raconte avoir rencontré Gad El Maleh à la fin des années 1990, lors du Festival d’Avignon. À l’époque, il cartonnait sur scène avec le sketch « Ma femme au ski », où un Marseillais rencontre sur les pistes un « blond », « un beau gosse, propre sur lui, qui fait tout bien et ridiculise les autres », précise-t-il.

Gad est fan, et lui demande même un enregistrement : « Il m’a dit que c’était pour l’écouter le soir à la maison, genre pour qu’il puisse progresser avec. J’étais flatté », dit-il.

Ce n’est que plusieurs années plus tard que le Marseillais aurait appris que Gad faisait maintenant « le blond » sur scène.

Vrai ou faux? Avec ces histoires « salées », une chose est sûre Gad « le salé », comme son nom l’indique, est bel bien dans l’oeil du cyclone.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.