Onze Marocains ont été tués dans la frappe aérienne lancées dans la nuit du 3 juillet courant par les forces du général Khalifa Haftar contre le centre de migrants à Tajoura en Libye (11 km à l’Est de Tripoli), selon un nouveau bilan annoncé par le Croissant rouge libyen.

Des sources du Croissant rouge libyen ont indiqué vendredi à alyaoum24 que le nombre de victimes marocaines en Libye a atteint onze alors que trois blessé marocains sont toujours hospitalisés alors que trois autres avaient quitté le centre de Tajoura avant le début des frappes et trois pendant le raid, précisant que quelque 21 Marocains étaient hébergés au centre de Tajoura.

Depuis l’annonce par le consulat général du Maroc à Tunis d’un premier bilan faisant état de la mort de sept citoyens marocains tués lors du raid des forces du Khalifa Haftar contre le centre de Tajoura, les autorités marocaines mènent une course contre la montre pour rapatrier les corps des victimes marocaines.

Des sources ont indiqué à alyaoum24 que les services concernés du ministère des affaires étrangères en plus de l’ambassade du Maroc à Tunis, travaillent en coordination avec les autorités libyennes afin obtenir les certificats de décès de victimes marocaines afin de pouvoir rapatrier leurs corps au Maroc.

La cellule de crise du ministère des Affaires étrangères a entrepris les contacts avec les familles des victimes marocaines pour les informer du décès de leurs enfants.

Quelque 500 personnes étaient présentes dans le centre de rétention le mardi 2 juillet dans la soirée, au moment des frappes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.