Une affaire qui s’apparente à une grave « bavure policière » où une femme aurait été abattue à bout portant dans des circonstances confuses, selon les images d’une vidéo mise en ligne sur le Net par des témoins.

Le Directeur général de la sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, a pris la décision, mardi, de suspendre de ses fonctions l’inspecteur de police d’Anfa à Casablanca, après avoir usé de son arme de service dimanche dernier, lors d’une intervention sécuritaire, causant la mort d’un homme de 35 ans et une femme de 40 ans, selon un communiqué de la DGSN.

Le communiqué précise que les premiers éléments de l’enquête ont montré que le policier concerné a commis de « graves dépassements professionnels et juridiques », ce qui a nécessité sa suspension en attendant d’être déféré devant la justice.

+ L’inspecteur de police arrêté, ainsi que 6 autres personnes +

La police de Tétouan, en coordination avec son homologue de Casablanca, a ainsi arrêté mardi soir le fonctionnaire de police, dans la zone de « Cabo Negro » à Tétouan, pour graves dépassements professionnels et juridiques durant l’usage de son arme de service.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête, et vient ainsi s’ajouter à six autres individus, également en garde à vue, suspectés de complicité directe dans cette affaire ou d’avoir trompé la justice et porté outrage à la police judiciaire en fournissant de fausses informations sur les circonstances de cette affaire, précise le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.