Une histoire de règlement de compte. La police d’Aït Melloul a été alertée dimanche par le père de la victime. Son fils, un chauffeur de taxi, a été enlevé par trois individus, qui ont demandé ensuite 20.000 dirham pour sa libération.

Les recherches effectuées par les services de la police judiciaire ont permis la libération de la victime, et l’arrestation de trois suspects, cachés dans une maison située au quartier Al Houda à Agadir, a indiqué dans un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Une femme a également été arrêtée pour avoir servie à attirer la victime. Le chauffeur de taxi, libéré, portait sur son corps des traces d’une agression à l’aide de l’arme blanche.

Les premiers éléments de l’enquête montrent que cette affaire est liée à un règlement de comptes entre la victime et un cinquième suspect qui est toujours recherché.

Poursuivis pour enlèvement, séquestration, demande de rançon, et coups et blessures à l’aide de l’arme blanche, les quatre mis en cause, dont une femme et deux individus aux multiples antécédents judiciaires, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, et ce afin d’identifier les autres éventuels complices de ces actes criminels.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.