La Chambre criminelle près la cour d’appel de Fès a condamné à la perpétuité le principal accusé dans le meurtre, l’enlèvement, la séquestration et la demande d’une rançon de 20 millions de centimes dont a été victime, en février dernier, un jeune homme (H. F.) originaire de la commune d’Ouled Taïb dans les environs de la ville de Fès.

Dans la même affaire, deux mineurs ont écopé de 15 ans de prison ferme chacun alors que deux dealers de drogue et deux filles, qui étaient poursuivies en état de liberté, ont été condamnés à un an de prison ainsi que le concierge de l’immeuble où le crime a été commis tandis que le propriétaire de l’appartement proposé à la location a été acquitté de l’accusation « aménagement d’un lieu destiné à la prostitution », a rapporté le site arabophone Hespress.

A la suite d’une plainte déposée par la famille de la victime auprès de la gendarmerie royale à Ouled Taïb, la police judiciaire de Fès a découvert, dans le cadre de ses investigations, le corps de la victime tuée par strangulation à l’aide d’une ceinture autour du cou dans l’appartement où elle était séquestrée au centre ville de Fès avant que ne tombaient dans les filets de la police 9 individus suspectés d’être impliqués dans cet acte criminel.

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Fès avait poursuivi les accusés dans ce meurtre, dont la victime a été le fils de l’ancien président de la commune d’Ouled Taïb, pour « meurtre, enlèvement, séquestration, demande de rançon, vol, aménagement d’un lieu destiné à la prostitution, non-dénonciation et consommation de drogue ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.