L’histoire d’un viol collectif. Une troisième audience de l’affaire Khadija, connue par la « fille du tatouage », a eu lieu mardi matin à la cour d’appel de Béni Mellal, en présence de tous les accusés et de la victime.

Lors de cette audience, il a été décidé de reporter le procès au 9 juillet prochain pour permettre la désignation des avocats à deux des accusés dans le cadre de l’aide judiciaire, après la comparution de 10 d’entre eux en état d’arrestation, de 2 en cas de liberté alors qu’un autre accusé a été acquitté.

La victime, Khadija, a indiqué à alyaoum24 qu’elle souffre psychologiquement de la durée du procès, qui avait débuté depuis près d’un an ce qui a eu, selon elle, un impact sur son état de santé.

Elle a ajouté qu’elle reste encore « perturbée » mentalement à cause surtout des tatouages sur son corps qui l’empêchent de connaître une vie normale, soulignant qu’elle attend avec impatience la fin du procès pour pouvoir les éliminer de son corps à Casablanca.

L’affaire de la « fille du tatouage », Khadija, a suscité l’émoi au Maroc et à l’étranger après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo dans laquelle elle a raconté avoir été kidnappée, séquestrée, violée et martyrisée pendant deux mois par des jeunes hommes de son village de Ouled Ayad, près de Beni Mellal.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. nous avons une faillite totale dans l’éducation de nos enfants , c’est grave , totale faille et complète, !! c’est choquant très choquant , de constater que ses parents (les parents de la fille tatouée) ils n’ont rien vu ni rein remarqué? c’est impossible qu’ils n’ont rien vu ni rien remarqué
    la majorité peut être? des couples ils font des enfants pour se sentir mariés? c’est notre mentalité je pense , c’est la mentalité de la société Marocaine surannée (on se marie pour faire des enfants ) comme on dit , ( se marier pour faire les enfants? ) ils ne se disent pas que les enfants ce sont des êtres humains,qu’ il faut réfléchir avant d’en faire , bien réfléchir avant de faire venir sur terre des enfants , ne pas faire des malheureux ,qui deviennent, des victimes du mariage , or , si on est pas capable de faire face , mieux ne pas en faire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.