Le nom de L’icône du Hirak du Rif commence à circuler de nouveau à l’international. Après une première candidature infructueuse au prix Sakharov, Nasser Zefzafi qui purge actuellement une peine de 20 ans de prison, figurerait de nouveau sur une liste des candidats à un prix européen des droits de l’homme.

Zefzafi a été ainsi proposé pour l’obtention du prix Vaclav Havel pour les droits de l’homme, un prix décerné par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe aux défenseurs des droits de l’homme et qui devrait être annoncé fin septembre à Strasbourg, selon le site arabophone alyaoum24.

Le Prix des Droits de l’Homme Václav Havel est décerné chaque année par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), en partenariat avec la Bibliothèque Václav Havel et la Fondation Charte 77 afin de récompenser des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l’homme en Europe et en dehors du continent.

Le Prix est décerné en mémoire de Václav Havel, dramaturge, combattant du totalitarisme, artisan de la révolution de velours de 1989, Président tchécoslovaque et tchèque, et symbole durable de l’opposition au despotisme. Sont prises en considération les candidatures de toute personne, organisation non gouvernementale ou institution œuvrant à la défense des droits de l’homme. Le Prix consiste en une somme de 60 000 euros, un trophée et un diplôme.

Pour rappel, proposé, en décembre dernier, pour l’obtention du prix Sakharov de la liberté de pensée, qui est décerné par le Parlement européen, Zefzafi n’a pu atteindre que les dernières étapes de sélection du lauréat de ce prix, affirme-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.