Une histoire qui a fait couler beaucoup d’encre à Tanger et ailleurs. Le tribunal de première instance de Tanger a condamné, cette semaine, à quatre mois de prison ferme pour « déclarations mensongères et commerce de produits interdits » la personne qui s’était présentée dans une émission de la chaîne de télévision espagnole « Cuatro » comme étant le « Pablo Escobar du Maroc ».

La chaîne espagnole 4, rappelle-t-on, avait payé 2000 dirhams à un trentenaire marocain, qui parle la langue espagnole, pour se présenter dans un reportage comme étant un grand trafiquant de drogue.

Dans ce reportage le mis en cause a ainsi prétendu être « le principal distributeur de psychotropes » au Maroc. Il les importe d’Espagne, dit-il dans un reportage télévisé et qui sont consommés par les adolescents dans les écoles marocaines.

Les investigations menées par les services sécuritaires ont révélé qu’il s’agit d’un gardien de voitures à Tanger auquel l’équipe de la télévision espagnole a fait croire qu’il s’agit du tournage d’une fiction dans laquelle il devrait jouer le rôle d’un baron de drogue.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.