Réussite de réfugiés d’origine palestinienne et syrienne. A l’occasion de la journée mondiale du réfugié, célébrée le 20 juin de chaque année, l’Association Marocaine d’Appui à la Promotion de la Petite Entreprise (AMAPPE) a primé les trois meilleurs projets d’entrepreneuriat développés par des réfugiés au Maroc au cours de l’année 2018.

Selon un communiqué rendu public, les trophées ont été remis par les représentants de la Délégation de l’Union européenne au Maroc, de la Principauté de Monaco et de l’AMAPPE lors de la cérémonie officielle organisée par le Ministère Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés au Maroc (HCR) ce jeudi 20 Juin à la Bibliothèque Nationale à Rabat.

Lors de la cérémonie, Khadra, Ahmed et Redwan, en recevant leur trophée, ont montré qu’à travers le développement de leur employabilité et l’amélioration de leur accès à l’emploi et à l’entrepreneuriat, ils avaient pu devenir eux-mêmes des acteurs à part entière de leur développement dans leur pays d’accueil qu’est le Maroc.

Les trois meilleurs micro-projets récompensés cette année sont :

Un projet de couture et de vente de vêtements à Oujda lancé par Khadra une réfugiée syrienne.

Depuis son lancement, cette activité professionnelle a pu changer considérablement la vie de Khadra et soutenir toute sa famille pour qu’elle devienne indépendante.

Un projet d’abattage et de vente de poulets à Casablanca mené Ahmed, par un jeune réfugié palestinien, qui a vu son projet se développer rapidement grâce à la demande importante des restaurateurs de sa région.

Un restaurant de spécialités syriennes, qui profite d’une situation géographique idéale à Tanger pour attirer les touristes de passage dans la ville. Ce restaurant est tenu par Redwan, un réfugié syrien qui a une longue expérience dans le domaine culinaire de son pays natal.

Les trophées de Khadra, Ahmed et Redwan sont, à l’occasion de la journée mondiale du réfugié, porteurs d’espoir pour tous ceux qui ont trouvé au sein du Royaume du Maroc le désir de se construire une nouvelle existence.

Depuis 2018, l’AMAPPE et ses partenaires encouragent l’autonomisation des réfugiés au Maroc à travers le projet « Appui à la création et au développement de projets d’entrepreneuriat et de coopératives parmi les réfugiés au Maroc », cofinancé par l’Union européenne à hauteur de 625 700 euros ainsi que par les autres bailleurs de fonds du HCR.

A travers ce projet, l’AMAPPE a pu appuyer en 2018 la création de 88 micro-projets au profit de 114 réfugiés à travers le Royaume. Ce projet contribue à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Immigration et de l’Asile (SNIA), que l’Union européenne soutient au travers de nombreux programmes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.