Triste fin d’un transporteur de marchandises de contrebande. Un homme de 69 ans est décédé mardi matin d’une crise cardiaque foudroyante alors qu’il faisait la queue au poste frontière pour entrer dans la ville occupée de Ceuta.

Selon des témoins oculaires, cités par Hespress, l’homme, un habitant de la ville de Fnideq qui s’adonnait au métier de la contrebande, est décédé alors qu’il était assis accroupi dans la longue file d’attente sans que personne ne s’en rende compte avant de constater que le septuagénaire ne suivait plus l’avancement de la queue.

Le corps du défunt a été transporté à la morgue de l’hôpital Hassan II de Fnideq et une enquête a été ouverte par les autorités sécuritaires sur les circonstances du décès.

Il est à noter que deux femmes porteuses de marchandises, surnommées localement les « femmes-mulets », sont mortes le 15 janvier 2018 après une bousculade survenue à la frontière entre le Maroc et l’enclave espagnole de Ceuta, a-t-on appris de sources concordantes.

En 2017, au moins quatre porteuses sont mortes, piétinées dans des bousculades sur ce poste frontière entre Fnideq et l’enclave espagnole, qui jouit d’un statut de port franc.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.