FILE - In this May 8, 2014 file photo, Egypt's ousted Islamist President Mohammed Morsi sits in a defendant cage in the Police Academy courthouse in Cairo, Egypt. On Monday June 17, 2019, Egypt's state TV said the country's ousted President Mohammed Morsi, 67, collapsed during a court session and died. It said it occurred while he was attending a court trial on espionage charges. Morsi, who hailed from Egypt's largest Islamist group, the now outlawed Muslim Brotherhood, was elected president in 2012 in the country's first free elections following the ouster the year before of longtime leader Hosni Mubarak. (AP Photo/Tarek el-Gabbas, File)

En réaction au décès de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi lors de son procès, des organisations politiques marocaines, dont le Mouvement justice et bienfaisance (la Jama’a) et le Mouvement unicité réforme (MUR), ont publié lundi des communiqués de condoléances, rendant hommage à l’ex-leader des Frères musulmans.

Pour la Jama’a, qui dit avoir accueilli avec « tristesse » la nouvelle de la mort du « président égyptien élu, qui a été renversé en 2013 par un coup d’état et incarcéré dans l’isolement depuis 6 ans au cours desquels il a été soumis à une mort lente par négligence médicale et alimentaire et d’autres préjudices que Dieu seul sait ».

Dans son communiqué, signé par Ahmed Abbadi, la Jama’a a exprimé ses condoléances à la famille de Morsi, à la confrérie des frères musulmans à laquelle appartenait l’ancien président et à l’ensemble du peuple égyptien.

De son côté, le MUR s’est dit « profondément attristé » par la nouvelle du « martyre du président de la République arabe d’Egypte, le moudjahid Dr. Mohammed Morsi au cours de l’un des épisodes de ses procès injustes dans les prisons du régime putschiste militaire ».

+ « Un crime parfait avec préméditation » +

Le MUR a également présenté, dans son communiqué portant la signature de son président Abderrahim Chikhi, ses « plus sincères condoléances à la famille de l’ancien président et à ses proches ainsi qu’à la direction de la confrérie des Frères musulmans égyptiens et de tous ses membres, à l’ensemble du peuple égyptien frère et à toute la Oumma islamique qui vient de perdre l’un de ses fils des plus justes ».

Pour le MUR, Morsi s’est sacrifié « en défendant la justice et la légitimité et en s’élevant contre l’injustice et la tyrannie ». Il s’agit, selon ce mouvement, de la perte de l’un « des plus grands symboles de la prédication et de l’action islamiques ».

Pour sa part, cheikh Mohamed Fizazi a posté sur sa page Facebook un message dans lequel il a loué les qualité de Morsi, voyant dans la mort de l’ancien président égyptien « un homicide volontaire commis avec préméditation ».

« Je ne fais pas partie des Frères musulmans et je ne partage pas vos opinions…mais à la mort, les différends doivent être omis et non dits », a-t-il écrit ajoutant: « Je sais … Votre Excellence le président que vous avez été tué dans tous les sens du mot ‘tué’…un crime parfait avec préméditation et en toute injustice vile et obscène … « .

Et de conclure: « Vous avez été assassiné par vos officiers avec l’argent du Golfe … Ce n’est pas un secret, ils vous ont tué lentement, ils vous ont empêché de prendre les médicaments, la nourriture et une couverture. Ils ont laissé la maladie, les maladies vous dévorer et eux ils regardent. Ils vous ont abandonné ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.