Le Maréchal Al Sissi ne s’attendait pas à cet incident. L’ancien président égyptien, Mohamed Morsi, 67 ans, est mort, ce lundi 17 juin au Caire, après une audition au tribunal au Caire, selon la télévision publique égyptienne..

L’ancien chef d’Etat en détention depuis 2013 et membre influent de l’organisation internationale des Frères musulmans, est intervenu lundi devant un tribunal avant de s’effondrer, puis d’être emmené à l’hôpital où il est décédé, selon l’AFP.

«Il a parlé devant le juge pendant 20 minutes puis il s’est animé et s’est évanoui. On l’a vite emmené à l’hôpital où il est mort plus tard», précise l’AFP, citant une source judiciaire.

+ Ankara et Doha rendent hommage au « martyr » +

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rendu hommage au «martyr» Morsi après sa mort. «Que Dieu accorde à notre martyr, notre frère Morsi, sa miséricorde», a déclaré le chef d’Etat à un groupe de journalistes. L’émir du Qatar a par ailleurs exprimé «sa profonde tristesse» après la mort «subite» de Morsi.

Le leader islamiste, élu président d’Egypte le 24 juin 2012, était emprisonné depuis sa destitution par l’armée et la prise de pouvoir de son ancien ministre de la Défense Abdel Fattah al-Sissi, à l’été 2013 à la suite de plusieurs crises ayant entraîné des manifestations de ses opposants.

Morsi avait été jugé par la suite dans plusieurs affaires dont un dossier d’espionnage pour l’Iran, le Qatar et des groupes militants comme le Hamas à Gaza.

Il avait déjà été condamné à un total de 45 ans de prison dans deux affaires « incitation à la violence » contre des manifestants fin 2012 et « espionnage » au profit du Qatar.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.