Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi, a adopté le projet de décret n° 2.19.424 portant fixation des montants du salaire minimum légal dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Ce projet de décret vise à exécuter les obligations contenues dans l’axe relatif à l’amélioration du revenu, a précisé M. El Khalfi dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.

Ce texte juridique comprend quatre articles, a-t-il fait savoir, ajoutant que les premier et deuxième articles déterminent le taux d’augmentation du SMIG dans les secteurs de l’industrie, du commerce, des professions libérales et de l’agriculture.

Ainsi, à partir du 1er juillet 2019, le SMIG dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des professions libérales atteindra 2698,83 dirhams et 1903,72 dirhams dans le secteur agricole sans compter les avantages en nature, a-t-il expliqué.

A partir du 1er juillet 2020, le SMIG sera de 2828,71 dirhams dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des professions libérales et de 1994,20 dirhams dans le secteur agricole sans compter les avantages en nature.

En vertu de ce projet de décret, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des résultats du dialogue social conclus le 25 avril 2019 entre le gouvernement et les centrales syndicales, l’application des dispositions de l’article relatif au secteur agricole ne devra en aucun cas entraîner la suppression ou la diminution des avantages en nature accordés aux salariés de secteur, a expliqué M. El Khalfi.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.