Quand sport et politique se mélangent, la situation devient explosive. Et c’est ce qui est arrivé, samedi au stade Mustapha-Tchaker de Blida, avec des actes de violence quand le ministre de la Jeunesse et des Sports, Salim Bernaoui a voulu présider la cérémonie de remise de la trophée au vainqueur de la coupe d’Algérie de football.

Troubles devant les tribunes officielles du Stade Mustapha Tchaker

🔴🇩🇿 « Pouvoir Assassin » : Supporters en colère et troubles devant les tribunes officielles du Stade Mustapha Tchaker avant le coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Algérie. 🔴 Les « officiels » ont été évacués des tribunes en urgence.

Publiée par Dzair Daily sur Samedi 8 juin 2019

« Des actes de vandalisme gravissimes » ont éclaté ce samedi 8 juin avant le coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Algérie de football entre le CR Belouizdad et la JSM Béjaia, a rapporté le site tsa-algerie.com.

« Des supporters ont commencé à lancer des projectiles sur la tribune officielle, avant de forcer le grillage et envahir cette tribune, ce qui a contraint les officiels à quitter les lieux avant le début de cette finale, dont le coup d’envoi est prévu à 17h00 », a ajouté la même source.

D’ailleurs, une vidéo a été mise en ligne sur la page Facebook Dzair Daily, où on voit de jeunes supporters en colère tenter d’abattre la barrière qui les sépare de la tribune présidentielle du stade Mustapha-Tchaker.

Cette scène de hooliganisme a été émaillée de slogans radicaux et invectives à l’encontre du pouvoir en place en Algérie. « Pouvoir assassin! », « Voleurs… vous avez pillé notre pays », ont scandé des supporters excités, selon des médias algériens.

En l’absence du chef de l’État algérien Abdelkader Bensalah et du Premier ministre Noureddine Bedoui, qui ont préféré faire l’impasse sur ce rendez-vous, la Présidence a chargé le ministre de la jeunesse et des sports de remettre le trophée au vainqueur, note TSA.

La cérémonie n’a pas pu avoir lieu malgré la présence des forces de police à cause de cet incident et qui coïncide avec le mouvement de protestation populaire en cours depuis le 22 février. Le mouvement réclame le changement du « système » et l’établissement d’un régime démocratique.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.