Suite au lourd bilan des accidents sur les routes marocaines en avril dernier, le ministre chargé de l’Équipement, du transport et de la logistique, Mohamed Najib Boulif a prôné un changement radical, notamment dans la réflexion sur la prévention et la sécurité routière.

 Pas moins de 43 personnes sont mortes accidentellement sur les routes marocaines au mois d’avril. L’accident le plus meurtrier a été celui d’un autocar transportant de jeunes sportifs ayant fait 35 morts près de Tan-Tan Dernièrement, 8 personnes ont également succombé à un accident près de Ouarzazate.

Face à cette hécatombe, le ministre délégué en charge de l’Équipement, du transport et de la logistique, Mohamed Najib Boulif a plaidé lundi à Rabat pour un changement radical dans la réflexion sur la sécurité routière et la prévention des accidents de la route.

 «Si les efforts déployés par le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique dénotent que le Maroc s’est engagé sur la bonne voie dans la cadre de la mise en oeuvre de chantiers structurants de développement, le dossier de la sécurité routière et de la prévention des accidents de la circulation requiert d’accélérer la cadence», a affirmé le ministre à l’ouverture d’une rencontre technique sur la sécurité routière.

Leseco.ma/Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.