La commission de l’enseignement, de la communication et de la culture à la chambre des représentants a approuvé, lundi, après près de 2 ans de blocage, l’adoption du caractère tifinagh en écriture de la langue amazighe dans toutes les transactions administratives et financières, entérinant ainsi les amendements introduits sur le projet de la loi organique 26.16 qui détermine les étapes d’entrée en vigueur du caractère officiel de l’amazigh et les moyens de le valoriser dans le domaine de l’enseignement et dans les autres secteurs de la vie.

Les députés ont également adoptés les autres amendements techniques relatifs principalement à l’enseignement primaire et secondaire et certains mots amazighs, alors que le ministre de la culture et d la communication, Mohamed Laarej, a rejeté les amendements présentés par l’opposition, représentée par les partis authenticité et modernité (PAM) et de l’Istiqlal (PI), selon un membres du bureau du Parlement.

La uestion de l’adoption du caractère tifinagh, qui constituait un point d’achoppement, est maintenant dépassée et que le projet de loi organique relatif à la langue amazighe devra recueillir l’approbation de tous les groupes parlementaires, ajoute la même source.

+ Sortie honorable de l’impasse +

Le gouvernement de Saad Eddine El Othmani a souligné la nécessité d’adopter les lois relatives à la langue amazighe et au Conseil national des langues par le parlement avant le 10 juin courant, en prévision de la promulgation de la loi portant statut de Bank Al Maghrib, laquelle a été retardée en raison du refus d’émettre des billets de banques et des pièces de monnaie portant des inscriptions en lettres tifinaghes, bien que le prévoit la loi organique.

L’adoption du caractère tifinagh en écriture de la langue amazighe intervient à la suite de la réunion des groupes parlementaires en présence du président de la chambre des représentants et du ministre de l’économie et des finances au cours de laquelle il a été décidé de reporter le vote sur les amendements relatifs à l’émission des billets de banque en langue amazighe et de hâter l’adoption de la loi organique sur l’amazigh.

Les réunions de la commission de l’enseignement et de la culture ont été marquées au cours des derniers mois par de grandes divergences après le refus par les députés du Parti de justice et développement (PJD) d’approuver l’utilisation du tifinagh en demandant de ne pas s’y référer dans le texte de la loi organique. Ce qui a longuement retardé l’adoption du texte en question qui aurait dû être adopté au cours du mandat du précédent chef du gouvernement Abdelillah Benkirane.

Article19.ma

2 Commentaires

  1. Mon Dieu ! pourquoi cet acharnement , pour imposer une autre langue morte comme l’Arabe ? pourquoi cet acharnement pour appauvrir le niveau scolaire de nos enfants ? pourquoi cet acharnement pour appauvrir l’INSTRUCTION CHEZ NOUS déjà notre niveau il est inférieur à certain pays quarts-mondes. Pauvre mentalité chez nos représentants (que la langue berbère ou l’arabe elles sont tous les deux au niveau le plus bas
    le Français
    l’Anglais
    le chinois
    l’Allemand voilà les langues qui rapportent , c’est la vérité c’est ça le rationalisme , c’est ça la réalité
    le Français il te porte loin , avec un travail dans la poche Garantie
    l’Anglais il te garantie des job dès ta sortie de l’école le jour même
    le chinois encore plus
    quant à l’Allemand il n’y a pas mieux c’est ça la vérité
    c’est bien d’être chauvin et préserver nos langues , mais hélas elles ont tellement pauvres ces deux langues qu’elles ne rapportent que le chômage à 50%

  2. vous savez combien ça coûte cette nouvelle langue berbère? je sais que vous allez me dire elle est langue officielle , oui je suis d’accord , mais vous savez combien ça coûte à l’état, ça coute les yeux du peuple Marocain
    1 exemple un seul exemple
    vous savez combien ça coûte un seul panneau de signalisation de la route ? il coûte 10 fois plus qu’un panneau stop en Europe ! pourquoi ? le matériel , l’ancre ou la peinture et en cadeau la pollution

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.