Une saisie inédite. Au port de Tanger, et grâce aux procédures d’inspection menées par les chiens dressés par la police, 568 000 comprimés d’ecstasy ont été saisis. Ils étaient soigneusement dissimulés dans les roues de secours d’un camion de transport international immatriculé au Maroc et provenant du port de Algeciras, en Espagne.

Selon un communiqué de la DGSN rendu public, ce samedi, l’enquête préliminaire a abouti à l’arrestation du chauffeur du véhicule et de son assistant, âgés respectivement de 48 et 26 ans.

Les deux « trafiquants » ont été placés en état d’arrestation sous le contrôle du Parquet compétent afin d’approfondir l’enquête et mettre la lumière sur les tenants et aboutissants de ce dangereux trafic de drogues.

L’avortement, de l’introduction de cette quantité importante de substances psychotropes au Maroc, s’inscrit dans le contexte des efforts intensifs et continus déployés par les services de sécurité pour lutter contre le phénomène des drogues, en particulier des substances psychotropes et des comprimés hallucinogènes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.