Il était temps d’agir. La société propriétaire de Facebook a proposé « un mécanisme d’assistance » spécifique aux autorités marocaines chargées de la protection des données à caractère personnel et la lutte contre les images de la violence.

Selon un communiqué de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), cette proposition a été examinée lors d’une discussion téléphonique entre le président de la CNDP, Omar Seghrouchni, en compagnie d’experts de la commission, et des représentants de Facebook.

La même source a ajouté qu’en réponse aux réclamations de la CNDP la société propriétaire de Facebook, WhatsApp et Instagram compte mettre en place ce nouveau mécanisme pour traiter efficacement les plaintes adressées à la commission.

Ces plaintes concernent l’atteinte à la vie privée, à la réputation ou à la moralité, à l’usurpation d’identité, au droit à l’oubli, à la géolocalisation et au profilage par les réseaux sociaux de la société Facebook.

La CNDP envisage de demander à Facebook de clarifier sa position sur d’autres points d’intérêt commun qui ont été examiné lors de cet entretien.

Une deuxième rencontre entre les deux parties devra avoir lieu, au plus tard, au cours de la 3ème semaine du mois de juillet 2019, selon le communiqué de la CNDP.

Les deux parties prévoient d’échanger leurs points de vues sur le concept de la collecte de données personnelles et de s’assurer des data centers hébergeant les données des citoyens et résidents au Maroc, aussi bien celles collectées avec leurs consentements que celles générées par leurs usages.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.