L’information est partie du Ministère des Finances avant de devenir virale. Dans le cadre de son plan de privatisation, le gouvernement El Othmani compte vendre bientôt sur la bourse de Casablanca 8% du capital de Maroc Telecom.

Mais aucune date précise pour cette importante opération n’a été encore annoncée. 

Le Ministère des finances a signalé aux dirigeants de Maroc Telecom « son intention de céder jusqu’à 8% » du capital de l’opérateur historique des télécoms au Maroc, et du coup, Maroc Telecom a rendu l’information publique, a-t-on appris ce vendredi de sources concordantes.

Ainsi « l’État marocain ramènera sa participation dans le capital de Maroc Telecom à 22% au lieu des 30% qu’il détient jusqu’à aujourd’hui », précisent les mêmes sources. 

Le gouvernement El Othmani a prévu dans la Loi de Finances 2019 de mobiliser 10 milliards de DH de recettes au titre des privatisations de quelques entreprises publiques y compris La Mamounia.

Selon L’Économiste si on partait de l’hypothèse basée sur le cours actuel des actions de Maroc Telecom sur la Bourse de Casablanca, le bloc des 8% sera valorisé à pas moins de « 9,5 milliards de dirhams ».

In fine, opération qui profitera non seulement aux caisses de l’État pour réduire des déficits mais au marché financier de Casablanca qui a besoin de liquidités.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.