Le ministère chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique a achevé l’étude d’évaluation de l’adoption par le Maroc pour toute l’année de l’heure d’été (GMT+1) et ses services seraient en train de traduire ladite étude de la langue française vers l’Arabe afin de la présenter à l’opinion publique au cours des prochains jours.

Le ministre de la réforme de l’administration et de la fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a indiqué récemment au parlement que les premiers résultats de l’étude confirment la justesse des hypothèses sur lesquelles s’est basé le gouvernement pour décider d’adopter l’horaire GMT+1, selon le site arabophone Hespress.

Selon l’étude, l’adoption de cet horaire toute l’année permet une « stabilité temporaire et le non-recours à 4 changements d’heure par an ce qui créait des confusions et de nombreux problèmes ».

« Les premiers résultats de l’étude mesurant les effets de l’heure GMT+1 sur la santé, la sécurité, l’énergie, l’éducation nationale, la consommation et l’économie, sont rassurants », a souligné le ministre, ajoutant que les résultats détaillés de l’étude seront présentés ultérieurement car pour le moment ils n’a pas encore été présentée au conseil de gouvernement lequel devra prendre une décision finale concernant l’adoption définitive de l’heure d’été ou d’hiver, ajoute le même source.

Les résultats de l’étude portent principalement sur les effets de l’heure d’été durant la période d’hiver au niveau de la vie publique et privée (sommeil, transactions, sécurité et énergie…) en s’appuyant notamment sur les avis des experts en éducation pour étudier l’impact de l’horaire sur les élèves marocains et sur la vie scolaire en général.

En principe, le gouvernement émettra un décret concernant la décision finale de l’heure officielle du Maroc après que la cour constitutionnelle ait confirmé que l’exécutif était compétent pour modifier par décrets les textes législatifs.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.