L’information est maintenant officielle, suite aux bruits qui couraient, ce mercredi 22 mai, dans les couloirs de la Tour de Manhattan. Horst Köhler, l’émissaire du secrétaire général de l’ONU en charge du conflit du Sahara vient de présenter sa démission pour « des raisons de santé ».

Selon l’agence américaine Associated Press, le porte-parole de l’ONU, Stephane Dujarric a annoncé que le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres a parlé avec Kohler et « lui a exprimé ses profonds regrets » et qu’il a parfaitement compris sa décision. Par ailleurs, Guterres a souhaité « ses meilleurs vœux » à l’envoyé personnel, a jouté Dujarric.

Toutefois il n’a pas donné d’autres détails sur la santé de Kohler, a souligné Associated Press.

[UNITED NATIONS — Former German President Horst Kohler has resigned from his role as the secretary-general’s personal envoy for the disputed Western Sahara, citing health reasons, the United Nations said Wednesday.

U.N. spokesman Stephane Dujarric said Secretary-General Antonio Guterres spoke to Kohler and expressed deep regret at the resignation, “but said he fully understood the decision and extended his best wishes to the personal envoy.”

Dujarric gave no details on the health situation of Kohler 76.]

+ Le Maroc prend note avec regret +

Dans un communiqué rendu public tard dans la soirée, le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) a souligné : « Le Royaume du Maroc a pris note, avec regret, de la démission de l’Envoyé Personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara marocain, M. Horst KÖHLER. »

« Le Royaume du Maroc rend hommage à M. Horst KÖHLER, pour les efforts qu’il a déployé depuis sa nomination en août 2017. Il salue la constance, la disponibilité et le professionnalisme avec lesquels M. KÖHLER s’est acquitté de ses fonctions », précise le communiqué.

« Le Royaume du Maroc réitère son soutien aux efforts du Secrétaire général des Nations Unies en vue du règlement du différend régional autour du Sahara marocain », affirme le MAECI.

« Le Royaume demeure engagé pour parvenir à solution politique réaliste, pragmatique et durable, basée sur le compromis, dans le cadre de l’Initiative d’autonomie », ajoute la même source.

Köhler a été nommé en août 2017 par Guterres en tant qu’envoyé personnel pour le Sahara, succédant ainsi à l’américain Christopher Ross.

Ancien Président de la République fédérale d’Allemagne, Horst Köhler a également occupé la fonction de Président de la BERD puis celle de Directeur Général du FMI.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.