Un scandale qui risque d’éclabousser pas mal de monde. Yousef Al-Obaidly, proche du président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, est soupçonné d’avoir participé à la négociation de pots-de-vin en vue de l’obtention par le Qatar de l’organisation des Mondiaux d’athlétisme, selon Le Monde.

Al-Obaidly qui est à la tête de la chaîne de télévision BeIN Sports France, a été mis en examen pour « corruption active » par le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke, le 28 mars, précise Le Monde mardi dans la soirée.

A noter, « la mise en examen » n’est pas liée aux affaires du football, souligne la même source tout en précisant qu’elle s’inscrit dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par le Parquet national financier (PNF) pour « corruption » et « blanchiment aggravé », qui vise, entre autres, l’attribution des championnats du monde d’athlétisme au Qatar.

Dossier dans lequel M. Al-Khelaïfi a été entendu sous le statut de témoin assisté, le 20 mars, comme l’a révélé Mediapart.

Bras droit de Nasser Al-Khelaïfi, le président du Paris-Saint-Germain (PSG) et de BeIN, qui l’avait promu à la tête de la chaîne de sports qatarie en 2014, Al-Obaidly, 40 ans, est également membre du conseil d’administration du PSG.

Affaire à suivre …

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.