Trafic et contrebande. La police judiciaire de Rabat a arrêté, samedi soir, une ressortissante étrangère originaire d’un pays d’Afrique subsaharienne, résidant illégalement au Maroc, pour son implication présumée dans la vente illégale de boissons alcoolisées sans licence et ses liens avec des réseaux d’immigration clandestine.

La mise en cause, âgée de 46 ans, a été arrêtée dans une maison qu’elle louait dans le quartier de Bouregreg, où les opérations de perquisitions ont permis la saisie de 396 litres de boissons alcoolisées de contrebande y compris du whisky et de plusieurs passeports appartenant à des citoyens issus de pays subsahariens.

La possession de ces documents de voyage par la ressortissante étrangère serait lié à l’organisation d’opérations d’immigration clandestine vers l’Europe, selon un communiqué de la DGSN.

La mise en cause a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, en vue de déterminer les ramifications de son activité criminelle aux niveaux local et international ainsi que les identités d’éventuels complices, conclut le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.