Le groupe du Parti authenticité et modernité (PAM) à la Chambre des représentants s’est retiré de la commission parlementaire technique chargée d’examiner les amendements présentés par les différents groupes concernant le projet de loi organique n ° 26.16 devant définir le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l’amazighe et le projet de loi organique n° 04.16 portant création du conseil national des langues et de la culture marocaine.

Dans un communiqué, parvenu mardi à article 19, le PAM relève que ladite commission « à travers le traitement réservé aux amendements apportées au projet de loi-cadre sur le système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, a révélé son incapacité à atteindre l’objectif fondamental de parvenir à un consensus sur une loi d’une dimension stratégique qui concerne tous les Marocains, après le revirement du parti majoritaire en l’absence de justifications suffisantes sur les résultats obtenus par consensus au sein de la commission sur un certain nombre de questions controversées ».

Pour le PAM, la poursuite des travaux au sein de cette commission « selon le même mécanisme en l’absence d’une cohérence entre les composantes de la majorité » serait « une perte du temps législatif concernant deux lois vitales dont le report de leur examen par les composantes de la majorité depuis près de 3 ans » a dépassé les limites.
« Estimant que ces deux projets de lois sont organiquement liés au projet de loi-cadre sur le système d’éducation et de formation », le groupe authenticité et modernité a ainsi annoncé sa décision de se retirer de la commission technique, réitérant son appel de « revenir à l’application de la procédure législative ordinaire ».

Il insiste également sur l’importance de faire sortir les trois lois de l’impasse, imputant à la majorité gouvernementale l’entière responsabilité du retard pris dans l’examen de ces textes.

Le PAM appelle, enfin, à une réunion urgente de la commission parlementaire de l’enseignement et de la culture afin d’achever la procédure de vote en vue de trancher sur projet de loi cadre sur le système d’éducation, de formation et de recherche scientifique.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.