Apologie de la terreur. Un chauffeur de taxi de Marrakech a été condamné à une peine de 3 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 10.000 dirhams, suite au partage sur Whatsapp de la vidéo de la décapitation du drame qui a eu lieu au village à Imlil, au pied du Haut Atlas, en décembre 2018.

Âgé de 52 ans et père de deux filles, le chauffeur de taxi Marrakechi a avoué lors de l’audience qu’il a effectivement envoyé la vidéo à un groupe WhatsApp « mais accidentellement », souligne le journal Assabah.

Il se serait « immédiatement excusé » mais c’était trop tard, la séquence de l’horreur s’est répandue comme une trainée de poudre, précise le journal.

La chambre criminelle de première instance chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la cour d’appel de Salé a considéré le partage de la vidéo comme «une apologie du terrorisme ».

Rappelons que le procès des 24 personnes impliquées dans l’assassinat d’Imlil s’est ouvert le 2 mai dernier à la Cour d’appel de Salé, toutefois l’audience a été reportée à jeudi 16 mai.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.