Le meurtre qui a eu lieu peu de temps avant la prière d’Al-Maghrib a soulevé une vague d’indignations en Irlande. Azzam Ragragui, un Marocain âgé de 18 ans, a été mortellement poignardé, vendredi soir dans un park à Dublin, lors d’une dispute qui a dégénéré entre deux groupes de jeunes.

Ce lundi, the IrishTimes vient de révéler que la police de Dublin aurait une idée claire de l’assassin du jeune Marocain.

Par ailleurs, le quotidien irlandais « The Irish Sun », a rapporté la version des faits selon laquelle le défunt se dirigeait vers la mosquée en ce mois de Ramadan, en compagnie de deux de ses amis pour y accomplir la prière d’Al-Maghrib, lorsqu’une altercation a éclaté au Finsbury Park (Dundrum, Dublin), avec un groupe de jeunes au cours de laquelle il a été poignardé à la poitrine.

Transporté aux services d’urgence de l’hôpital Saint James, le jeune marocain a rendu l’âme peu de temps après son admission.

Alors que les investigations se poursuivent toujours pour déterminer les circonstances, les enquêteurs écartent, pour le moment, l’hypothèse d’un crime raciste.

Des témoins oculaires ont indiqué au site « Dublin Live » qu’ « il ne s’agit pas d’un crime motivé par la haine, mais d’une dispute devenue incontrôlable ».

« Un groupe de jeunes flânait dans le parc depuis le début de la soirée quand une querelle a éclaté. Les choses ont dégénéré et une arme a été sortie. Dans la bagarre, le jeune Azzam a été tragiquement poignardé à mort », ont affirmé les mêmes témoins.

Un ami de la famille de la victime a expliqué au Sun qu’il était « inconsolable », indiquant qu’Azzam était né et a grandi à Dublin où ses parents, d’origine marocaine, se sont installés il y a plus de 20 ans.

Selon lui,  Azzam, qui n’a « jamais eu de problèmes ni quoi que ce soit », voulait devenir médecin et préparait intensément ses examens.

De son côté, le porte-parole de la mosquée Clonskeagh où allait prier Azzam, Dr Ali Selim, a déclaré à l’Irish Sun que « toute la communauté est très triste à cause de la terrible nouvelle », ajoutant que « le défunt était un des brillants jeunes garçons musulmans ».

La police a déjà une piste et semble connaître l’identité du criminel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.