Une source de la fédération royale marocaine de football (FRMF) a refusé de commenter les menaces proférées par le président du club égyptien du Zamalek, Mortada Mansour, à l’encontre du président de la fédération et de la Renaissance sportive de Berkane (RSB) Faouzi Lakjaa.

Selon cette source, relayée par Hespress, les déclarations de Mortada sont dirigées contre Lakjaa en sa qualité de président de la RSB et non pas de la FRMF, écartant toute réaction de la Fédération aux menaces du responsable égyptien.

Elle a ajouté que la FRMF ne répondra pas aux provocations, affirmant: « la RSB ainsi que plusieurs autres parties veillent à ce que le match reste dans son cadre sportif ».

La même source a également rappelé ce qui est arrivé au Hassania d’Agadir devant le club égyptien du Zamalek en Egypte alors qu’un but du club marocain n’a pas été validé sans même faire appel à la VAR, ajoutant que les clubs marocains ont eux aussi souffert de l’arbitrage mais sans faire trop de bruits.

A rappeler que la Fédération tunisienne de football a déposé un recours auprès de la Confédération africaine pour défendre le club de Sfax et ce en vue de préparer les meilleures conditions pour l’espérance de Tunis qui affrontera le WAC en finale de la ligue des champions.

Le match aller de la finale de la coupe de la confédération entre la RSB et le Zamalek aura lieu le 19 du mois en cours à Berkane et le match retour le 26 mai courant en Egypte.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.