– Plus de 7.000 personnes ont réussi à atteindre illégalement l’Espagne en 2019

– – 25.000 tentatives d’emigration clandestine à partir du Maroc

– – Les tentatives de traversées vers l’Espagne ont lieu en été, bientôt 

Les autorités marocaines ont réussi à ralentir le flux de migrants clandestins vers l’Espagne ces derniers mois, après le renforcement de la lutte contre les réseaux de passeurs, a déclaré vendredi le wali directeur de l’immigration et de la surveillance des frontières, Khalid Zerouali à l’agence de presse Reuters.

A ce jour, 7.202 personnes ont rejoint l’Espagne à partir du Maroc cette année, soit environ 2.000 personnes de plus qu’à la même période de l’année dernière. 

Cependant, plus de la moitié des traversées ont eu lieu cette année en janvier et leur nombre a fortement diminué au cours des trois mois suivants, a révélé M. Zerouali, estimant que ces chiffres illustrent l’effet des efforts du gouvernement marocain.

Le directeur de la surveillance des frontières a ajouté que les autorités marocaines ont fait échouer 25.000 tentatives d’immigration illégales jusqu’à présent cette année, un chiffre en hausse de 30% par rapport à la même période de l’année dernière. A ce jour cette année, aucune tentative n’a été enregistrée de prendre d’assaut les clôtures des enclaves nord-africaines espagnoles de Ceuta et Melilla.

L’Espagne est devenue pour les migrants l’une des principales voies d’entrée illégales à partir du Maroc vers l’Europe des pressions ayant été exercés pour fermer les passages à partir de la Turquie vers la Grèce et de la Libye vers l’Italie.

+ 140 millions d’euros promis par l’Union Européenne +

L’année dernière, quelque 57 000 migrants sont entrés illégalement en Espagne. Le Maroc a déclaré avoir empêché 89 000 autres de rejoindre ce pays l’année dernière.

Les tentatives de traversées illégales de la Méditerranée étant beaucoup plus nombreuses pendant la période d’été, il est donc difficile de comparer les chiffres plus modestes des premiers mois de l’année en cours, a relevé Reuters.

Par ailleurs, M. Zerouali a démenti les informations selon lesquelles un accord aurait été signé avec l’Espagne pour permettre au Maroc de réadmettre les migrants sauvés en mer.

Le Maroc a démantelé cette année 50 réseaux de traite de migrants opérant aux niveaux local et international, un chiffre en hausse de 63% par rapport à l’année précédente, a précisé le responsable marocain.

M. Zerouali a, en outre, fait savoir que sur les 140 millions d’euros promise par l’Union Européenne pour aider le Maroc à limiter les flux migratoires et quelques 30 millions d’euros ont déjà été débloqués plus tôt cette année, indiquant que la moitié de cette aide serait octroyée sous la forme d’un appui budgétaire et l’autre moitié sous la forme de dons d’équipement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.