Par Ahmed Assid

– « Les sociétés peuvent être ignorantes et arriérées, mais il est encore plus dangereux qu’elles considèrent leur ignorance comme étant sacrée », Bertrand Russell

– “Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance”, Charles Bukowski

Nous devons être fiers aujourd’hui, nous les Marocains, parce que notre pays abrite l’homme le plus intelligent du monde, qui a dépassé par son intelligence surnaturelle un des plus grands savants de notre temps, M. Stephen Hawking. Ce n’est pas une exagération, l’homme a lui-même apporté la preuve de la supériorité de son intelligence sur le grand physicien britannique qu’il a considéré comme étant « plus bête que l’âne » (Avec nos excuses pour l’âne que des études sérieuses ont prouvé qu’il était un animal intelligent). C’est ainsi que nous avons commémoré la mort du grand scientifique (décédé le 14 mars 2018), l’homme qui a comblé le monde et a occupé les hommes pendant des décennies, nous l’avons célébré à notre manière, bien sûr. C’est notre droit d’avoir notre « spécificité » qui nous distingue du reste de l’humanité. Ne sommes-nous pas la meilleure communauté (Oumma) qu’on ait fait surgir pour les hommes?

La présence de cet homme parmi nous devrait nous placer en tête au moins du monde musulman. Si le monde musulman n’a rien compris aux théories physiques de Hawking, car il vit encore à l’époque d’avant les révolutions scientifiques, il comprendra sans aucun doute, facilement et aisément, les théories de notre homme sur le génie de la langue arabe vers laquelle l’Occident oeuvre actuellement à transférer toutes ses productions civilisationnelles, car elle est « une langue invariable qui ne change pas »… Quel génie ! Les musulmans pourraient aussi profiter de certaines de ses anecdotes drôles comme celle du « Commerçant radin qui est d’une certaine lignée ».

Le cas psychopathique qui est entre nos mains prouve que le musulman peut affronter tous les habitants de la terre et les convaincre pour la simple raison qu’il dispose de la passion, de l’arrogance et du manque de pudeur, qualités qui, lorsqu’ils sont réunies, elles génèrent une grande ignorance. Et si le musulman est un « islamiste », c’est à dire un barbu avec un turban et dont les yeux lorgnent le pouvoir, l’ignorance devient sacrée et dans ce cas, la personne devient dans un état désespéré tout comme ses effets deviennent dévastateurs pour tout le pays à cause des dégâts qu’elle fera dans les cerveaux et les esprits.

+ Analysons ce phénomène:

L’origine du problème est la confusion que font les musulmans entre science et religion, ils les confondent au point de considérer la religion « une science ». Ils ont fini il y a 800 ans par réduire toute la science à la religion, cette dernière devenant une alternative absolue à la recherche et au savoir, sauf s’il s’agit d’une recherche portant sur la religion en vue d’en approfondir la connaissance. C’est ainsi qu’ils ont désigné par « Savants » les érudits musulmans, bien qu’ils ne pensent pas, ne font pas de recherches, ne découvrent jamais rien de nouveau et ne connaissent que l’art des réponses toutes faites.

La pensée religieuse islamique est basée sur le principe que la vérité est prédéterminée et que tous les efforts de l’esprit humain se résument à la connaissance de cette réalité telle qu’elle est dans les textes originaux et de veiller à y adapter tous les niveaux de l’existence humaine. Les gens savent aujourd’hui que cette manière de penser est en grande partie responsable de la détérioration de la situation des pays musulmans depuis des siècles.

C’est de là que provient le problème des musulmans avec Hawking qu’ils ont insulté sur les réseaux sociaux immédiatement après sa mort alors que le monde développé le célébrait grandement. Le défunt n’a pas prouvé dans ses théories scientifiques les choses métaphysiques que le musulmans considèrent comme étant des vérités dans les textes religieux tels que le paradis et l’enfer. Ce qui est également arrivé avec l’Homo Sapien, découvert au Maroc dans la montagne de « Igoud » en 2017, et qui remonte à 315 000 ans, en ce sens qu’ils se sont tus à son sujet car ils ne savent pas ce qu’ils feront de « l’histoire d’Adam » qui est descendu du ciel « entièrement parfait ». C’est pourquoi ils n’ont pas encore inclus dans les manuels scolaire la plus grande découverte archéologique de restes humains dans leur pays comme le font tous les Etats qui respectent leur pays et qui se basent sur la science, la connaissance et l’éducation rationnelle saine. Ils n’ont même pas encore traduit la recherche scientifique portant sur cette découverte dans les langues officielles de l’Etat, afin de ne pas « indisposer » les sentiments des Marocains.

Les nations du monde attendent des révolutions scientifiques davantage de découvertes et de réponses aux importantes questions relatives à la grandeur et à l’immensité de l’univers et les musulmans attendent que la science confirme l’existence du « paradis », car tout ce qu’ils font c’est construire des mosquées et prier dans la rue après qu’ils auraient détruit leur monde terrestre et l’aurait transformé en dépotoire. Lorsque la science ne découvre pas ce qu’ils veulent, ils le découvrent par eux mêmes dans le Coran. Le « miracle scientifique » est une baguette magique qui transforme les textes en ce qu’ils désirent et permet de duper le public et de venger des gloires imaginaires. Et seuls les commerçants de la politique et leurs courtiers en réalisent la valeur et sa nécessité dans le contexte de la détérioration générale dans laquelle se débattent actuellement les musulmans.

Est-ce qu’un peuple au monde pourrait insulter la science et les véritables scientifiques, ceux qui ont fait la gloire de l’humanité? Est-ce que les Chinois, les Indiens, les Japonais, les Américains, les Européens, les peuples de l’Amérique du sud, de l’Afrique subsaharienne, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande peuvent le faire? Les Israéliens, qui sont sur le trône de trois disciplines scientifiques qu’ils dirigent au niveau international, peuvent-ils le faire? Bien sûr que non, seule la Oumma islamique peut engendrer des « scientifiques » hostiles au savoir et amoureux de l’ignorance et d’en faire un comportement digne d’admiration, car il étanche la soif des masses qui courent derrière un mirage.

Nous ne connaissons pas le triste sort que connaîtra une personne qui ne parle que pour devenir la risée des discussions, nous espérons au mieux pour elle qu’elle adopte l’adage qui dit: « Le silence est une sagesse », du moins pour sauver la face.

Article19.ma

2 Commentaires

  1. When Stephen Hawking said that man is just a chemical scum in a medium-sized planet and that it does not deserve that the universe exists for it. And saying that the spacecraft came to the earth and planted the seed of man, this indicates that he is foolish and stupid.

  2. « seule la Oumma islamique peut engendrer des « scientifiques » hostiles au savoir et amoureux de l’ignorance « . Magnifique métaphore qui illustre bien l’esprit de ces obscurantistes qui malheureusement se multiplient

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.